Uit de Bol/Coup de Choeurs

   Un projet de Fabrizo Cassol, Christine De Smedt, Hildegard De Vuyst, Maya Galle, Gérard Maraite et Alain Platel

   Production : KVS

   1. les 8 et 9 avril 2006 pour la réouverture (inauguration) du Koninklijke Vlaamse Schouwburg à Bruxelles

   2. le 2 septembre 2007 pour l'ouverture du festival Klara dans ce même théâtre (Klara Festival van Vlaanderen)

 

   Uit de bol/Coup de Choeurs est le projet musical avec lequel le KVS a ouvert le théâtre rénové en avril 2006. La présence

   de la Grâce, une chorale religieuse du Gongo constitue un élément nouveau en 2007. A part cela, toute la société bigarée bruxelloise

   monte sur scène et fait entendre sa voix. La première phase consistait en une vaste exploration des choeurs bruxellois.

   Qui chantait quoi et pourquoi ? Des quarante groupes visités, quinze sont finalement retenus. Ces choeurs (dont des

   ensembles moins classiques et des solistes) chantent leur chant préféré en première partie du programme, dans leur costume

   habituel de chant. La deuxième partie présente une nouvelle composition que Fabrizio Cassol a écrite à l'intention de ces voix

   spécifiques, en se basant sur "La prière pour paix" de Saint-François d'Assise. La traduction dans plusieurs langues, les

   perspectives musicales différentes qui se heurtent font surgir de cette prière une signification nouvelle, actuelle, profonde

   et humaniste. Heureux hasard ? La prière se compose d'autant de phrases qu'il y a de choeurs sur scène, chaque choeur

   prend une phrase à son compte, mais graduellement, les phrases se partagent, se mêlent, se dédoublent. Pour culminer

   en un chant choral qui n'en est pas un. Car il est crucial dans la communauté de préserver la singularité de chacun.

   Uit de bol/Coup de Choeurs ne dissout pas la différence, mais bien l'indifférence.

 

 

   "Prière pour la paix", une composition de Fabrizio Cassol d'après un texte de François d'Assise, accompagné par

   Michel Hatzigeorgiou (bouzouki) et Michaël Gébril (cistre)